5 min

Et vous, la digestion "comment ça va ? "

9 juillet 2021 |

Check-up Santé

Penser à ce que l’on mange, observer son assiette, c’est déjà préparer sa digestion
Connaissez-vous l’origine de cette expression banale « comment ça va ? » Il s’agissait de demander au roi s’il allait bien à la selle ! Une question intime, mais fondamentale ! Car aller à la selle au moins une à deux fois par jour est la base d’une bonne santé. Être constipé.e, mais aussi ressentir des lourdeurs, avoir des maux de ventre, des ballonnements, des crampes, des remontées acides, des fatigues postprandiales… ce n’est pas normal. Il est possible d’y remédier. La clé ? Adapter son alimentation à sa capacité digestive.

1/ Mangez avec attention
Penser à ce que l’on mange, observer son assiette, c’est déjà préparer sa digestion. Le cerveau est notre allié. Nos yeux donnent des informations qui vont permettre à notre cerveau de déclencher la sécrétion des enzymes et autres sucs digestifs nécessaires à la digestion. Ne salive-t-on pas d’avance à l’idée de se régaler ? D’où l’importance de manger « beau » aussi !

2/ Mastiquez
La mastication est la seule étape sur laquelle nous pouvons intervenir et elle est fondamentale. Elle permet, d’une part de découper en petites parties les aliments, et d’augmenter ainsi la surface de contact avec les enzymes, les acides, les sucs digestifs, les sels biliaires sécrétés tout au long du tube digestif (estomac, foie, pancréas). Elle permet aussi d’enrober les aliments de salive, importante pour la digestion des amidons, mais aussi pour l’absorption de la vitamine B12 au niveau de l’intestin grêle.

3/ Assimilez
La digestion consiste à découper mécaniquement et chimiquement les macronutriments (protéines, lipides, glucides) en micronutriments capables de traverser la paroi intestinale et d’être utilisés par nos cellules, c’est l’assimilation. Tout ce qui n’a pas pu être assimilé doit se retrouver dans les selles (bactéries et cellules mortes, fibres insolubles, déchets et eau…) et les urines. La défécation nous permet enfin d’éliminer ces déchets et si "Ça va bien", la boucle est bouclée !

Julie Martin

 

Pour bien digérer

- Je prends une vraie pause d’au moins 20 minutes pour atteindre la satiété.
- Je me concentre sur mon repas, j’évite de regarder mon téléphone, mon ordinateur en même temps…
- Je mâche 20 fois chaque bouchée pour qu'elle devienne quasiment liquide.
- Je mâche aussi les liquides : Je dois insaliver ce que je bois, comme les soupes ou les smoothies par exemple.

 

banniere-bas.pngsite mnh Espace adhérent