10 min

67 % de renoncement aux soins pendant le confinement

2 novembre 2020 |

En direct de l'hôpital

Frédéric Valletoux, Président de la Fédération hospitalière de France*
« La coopération territoriale : l’atout majeur dans la mise en place des parcours Covid »

L’hôpital a su transformer son fonctionnement grâce à l’efficacité du format « cellule de crise » associant toutes les compétences administratives, médicales, logistiques et techniques. La coopération territoriale s’est révélée un atout majeur dans la mise en place des parcours Covid. Pour les établissements médico-sociaux, les dispositifs hospitaliers tels que l’astreinte gériatrique, le recours aux équipes mobiles gériatriques, d’hygiène, l’HAD et les filières d’admission directe étaient déjà à l’œuvre ou ont pu être anticipées. Ce fut à la fois un gain de temps et d’efficacité. Les recours aux téléconsultations, télé-expertises, télé-staffs et formations à distance ont aussi permis aux EHPAD de bénéficier de l’expertise de professionnels rares ou en tension dans leurs établissements. Cette crise a aussi pointé du doigt la multiplicité des sources d’instructions, pas toujours coordonnées entre elles. Le manque d’équipements de protection individuelle et de médicaments ont aussi pesé sur les établissements publics, sans compter l’épuisement de professionnels sur-mobilisés après des années de rigueur budgétaire.

Estimez-vous avoir fait front commun ?
Le fonctionnement Ville-Hôpital, dès lors que la ville était structurée, a prouvé que les communautés professionnelles territoriales de santé avaient un rôle majeur à jouer. Entre établissements publics et privés, il y a sans doute eu des difficultés au début, mais cela a bien fonctionné grâce à la mobilisation des professionnels et aux différents prêts. Dans certains territoires, on a vu se créer des cellules de gestion des lits public-privé. Il faut cependant rappeler que c’est l’hôpital public qui a le plus absorbé cette crise, car les services de réanimation médicale sont à l’hôpital public.

Cette synchronisation est-elle suffisante ?
Non, il convient maintenant de pérenniser ces coopérations entre tous les acteurs de l’offre de santé dans le cadre des projets territoriaux de santé. Il est nécessaire d’institutionnaliser ces coopérations et de bâtir des projets communs de prise en charge sur des filières prioritaires : personnes âgées, périnatalité, maladies chroniques, soins critiques…

Quel message adressez-vous aux soignants ?
Merci, si les patients ont été soignés, c’est grâce à votre dévouement. Félicitations, c’est votre ingéniosité qui a permis de trouver des solutions quand le manque de moyens et d’instructions claires faisait craindre une situation catastrophique. Nous comptons sur vous, car vous allez encore être mis à rude épreuve. La FHF sera là pour vous soutenir.

*La Fédération hospitalière de France (FHF) réunit des centres hospitaliers locaux, centres hospitaliers généraux, centres hospitaliers universitaires, établissements spécialisés en santé mentale – ainsi que des Ehpad et des établissements assurant la prise en charge du handicap.

mnh mag | newsletter

Suivez toute l’actualité de la MNH !

The subscriber's email address.

En validant votre email, vous acceptez de recevoir la newsletter « MNH mag »

Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscriptions présents dans chacun de nos mails.

 

banniere-bas.pngsite mnhEspace adhérent